vin rouge apero

Oser le vin rouge en apéritif !

Un verre de vin rouge par jour est bon pour prévenir les risques d’infarctus, réduire le risque de cancer, renforcer l’immunité contre les maladies inflammatoires et améliorer la flore intestinale. En dehors de ses vertus médicinales, le vin est une boisson qui accompagne parfaitement le repas et qui est agréable à boire pour son effet déstressant. L’un des meilleurs moments pour apprécier ce breuvage est de prendre du vin rouge pour apéritif !

 

Quel vin rouge boire en apéritif ?

Il est recommandé de ne choisir que du vin rouge léger. Que ce soit un apéritif avant le déjeuner du midi ou vers le début de soirée, cette règle devient impérative si les convives comptent se resservir du vin au cours du repas. Ce sont  les vins acidulés ou vins fruités qui sont meilleurs en tant que vin rouge apéritif. Pourquoi ?

  1. Premièrement, les vins trop tanniques créent la sensation de la sécheresse en bouche et enlèvent l’effet désaltérant et réveilleur d’appétit. Puis, les vins très alcooliques endormissent dès le départ les papilles et risquent de dénaturer le repas.
  2. Deuxièmement, la règle de la progression verticale exige qu’un vin léger doive précéder un vin charpenté qui eux se marient avec les plats à base de viande.

 

Que prendre avec le vin rouge en apéritif ?                        

Le principe consiste à servir un apéritif vin rouge rafraîchissant juste ce qu’il faut pour ouvrir l’appétit. Dans ce cas, le met qui vient avec n’est qu’accessoire et doit être servi en petite quantité pour ne pas avoir un effet bourratif. Quelques fines tranches de charcuterie ou des dés de fromages seront donc parfaites pour mettre de l’eau à la bouche. En plus, les arômes de ces amuse-bouches aiguisent à coup sur le sens de l’odorat pour apprécier pleinement le repas qui va suivre. Quant au vin, il faut trouver celui qui convient à tout le monde (homme et femme).

Un tour du côté des vins de Bourgogne ou de l’Alsace s’impose pour dénicher la bouteille de vin subtil et moins tannique. La quantité du vin servi doit être l’équivalent d’une demi-bouteille de 75 cl par personne.

La place de l’apéritif dans le repas

L’apéritif est le moment privilégié qui précède le repas. C’est le premier échange entre les convives où les discussions sont aussi intimes que générales, plus enflammées et touchent des sujets divers. Car à table, certains sujets comme la maladie d’un proche ou les problèmes au bureau sont à éviter pour ne pas ennuyer ou heurter les autres convives. L’apéritif crée donc une cohésion au sein des membres de la famille et/ou des amis présents avant de partager le repas. De plus, l’alcool léger pris durant ce moment réveille les sens et ouvre ainsi l’appétit.

Son rôle est donc d’aiguiser les papilles d’où l’importance du choix de breuvage. Les eaux de vie, les rhums, les vins doux naturels, les boissons anisées sont à bannir. Par contre, il faut privilégier les vins moelleux, les vins effervescents, les vins blancs et les vins rouges en apéro.

Partager