vin rouge doux

Vin doux pour le plaisir des papilles sensibles !

C’est l’automne et bientôt l’hiver, en matière de vin, il est temps de prendre un peu de couleur. En effet, cette période est idéale pour s’intéresser à la collection automne-hiver de vin en parlant des vins rouges doux. Ces vins pleins de contrastes qui apportent à la fois ferveur et tendresse, vivacité et légèreté.

 

En quoi reconnait-on un vin doux ?

 

Le vin doux est un vin sucré et souple. Il présente un taux de sucre résiduel supérieur à 12 grammes par litre jusqu’à 45 g/l tandis que les vins sec ont des taux de sucre inférieur à 4 g/l. Les paysans d’autrefois trempaient leur pain dans du vin sucré en guise de goûter pour se redonner la force. C’est de là que vient l’expression faire trempette auquel participe toute la famille, du plus jeunes aux moins jeunes. Le vin doux naturel renferme, en effet, plus de calorie que les autres vins tout en présentant moins de taux d’alcool.

Comment déguster le vin rouge doux ?

 

Le rouge doux se distingue par la simple et unique raison qu’il se boit généralement en dehors du repas. Ce vin est meilleur quand il est dégusté en apéritif surtout l’après-midi. Il est également très intéressant d’accompagner les pâtisseries et la dégustation de chocolat par un bon verre de vin rouge. Le vin doux est un vin conciliateur : quand on veut servir du vin à des personnes qui n’aiment pas vraiment le vin, on propose ainsi du vin doux à la table. Il est peu acide donc idéal pour ne pas choquer les novices et il est plus tolérable pour ceux qui ne supportent pas bien l’alcool.

 

Le vin doux, devenu une mode ?

 

Le vin rouge doux est de plus en plus populaire en suivant l’augmentation de nombre des amateurs de vin. En effet, les néophytes sont plus réceptifs au vin doux et sucré. C’est une fois que leurs papilles sont exercées qu’ils pourront apprécier les autres vins dans toute leur splendeur. Les personnes aisées issues des pays comme la Chine ou la Russie s’intéressent de plus en plus aux modes de vie occidentaux. Ils ne se contentent pas uniquement de suivre la mode mais essaient également de s’approprier certaines cultures.

D’où leur subite intérêt pour les œuvres d’art, les vins et les clubs de foot. Les États-Unis sont également les plus grands amateurs de vin doux car la culture du vin est ancrée peu à peu chez les jeunes américains. Ceci est en partie le résultat de la vulgarisation du vin via les clips des musiciens célèbres du Nouveau Continent.

Partager
FERMER
CLOSE