vin charpenté

Dans quel type de vin se classe le vin charpenté ?

En général, un vin est dit vin charpenté lorsque l’un des composants dont les tanins constituent principalement la matière du vin. En buvant du vin charpenté, le dégustateur peut avoir l’impression de volume en bouche !

 

Comment définir un vin charpenté ?

 

Parmi tant d’autres, quelques cépages apportent de belle structure et de charpente au vin, à savoir le Tannat très prisé dans le Sud-Ouest de la France, le Mourvèdre ou le Nielluciu le plus utilisé en Corse.

À noter que la définition du vin rouge charpenté dépend des goûts et appréciations de chaque œnophile.

  • Certains l’expliquent comme un vin dont les tanins dominent dans la composition sans pour autant avec un dosage excessif, un dosage entre tannique et équilibré.
  • D’autres le définissent comme vin équilibré, c’est-à-dire que les trois éléments qui constituent le vin soient en rapport convenable. À rappeler que ces trois éléments sont l’alcool, l’acidité et les tannins.
  • D’autres œnophiles affirment que le vin charpenté est le vin avec un dosage supérieur en l’alcool par aux autres éléments.
  • Bons nombres de connaisseurs déclarent qu’un vin charpenté est un vin qui possède la qualité dont les autres vins ne possèdent pas.

Comment accommoder le vin charpenté afin d’en trouver plaisir ?

 

En général, selon sa qualité, selon l’occasion et les circonstances pour sa consommation, il est très important de servir le vin à la température qui convient. Ainsi, les dégustateurs ne sont pas du tout d’accord pour un rouge servi trop chambré ou pour un blanc trop frais. Un vin doit être mis à la température convenable d’une manière progressive. Le congélateur n’est pas pratique, pour ne pas dire interdit,  pour rafraîchir du vin blanc au risque de le blesser.

  • De même, pour les vins jeunes, leur charpente est cassée si la mise à température ambiante n’est pas soignée, par le carafage par exemple.

 

La production et la consommation des vins rouges charpentés

 

Afin de produire du vin rouge fort et charpenté, les vignes sont plantées suivant les normes requises en termes de densité, soit 4 000 pieds/Ha avec 0,80 mètre entre les ceps dans le rang et de 2,50 mètres entre les rangs. La production normale se situe entre 55 et 60 hectolitres par Ha. Le vinificateur se doit ainsi de s’occuper de l’élevage jusqu’à l’atteinte de la qualité voulue puis prépare le conditionnement du vin rouge charpenté qui va devoir vieillir pour obtenir son goût exceptionnel.

Selon les chiffres disponibles sur le marché international de vin rouge charpenté, l’Europe et l’Amérique représentent la forte proportion de consommateurs de vins rouges. À noter pourtant que la Chine aussi est un pays grand consommateur de bon vin rouge, et dépasse même la France et l’Italie en termes de volume.

Partager
FERMER
CLOSE