conserver un cigare

Quel taux d’humidité pour bien conserver ses cigares ?

Les amateurs de cigares conservent leurs vitoles préférés plusieurs mois voire des années. Dans de bonnes conditions de température et d’humidité, un cigare peut se conserver d’une quinzaine d’années, voire une vingtaine. En effet, plus le cigare vieillit, plus le goût s’améliore. Après avoir vieillit d’une dizaine d’année, le goût d’un cigare devient plus rond.

Tous les amateurs des cigares s’accorderont à le dire, le taux d’humidité d’une cave à cigares est le paramètre essentiel pour une bonne conservation.

Comme le cigare est un produit naturel, végétal et fragile, il nécessite ainsi une attention particulière. Ce n’est pas toujours facile de reconstituer toutes les conditions de conservation naturelle propices à sa fabrication et propres aux pays producteurs procurant aux cigares une humidification parfaite. En effet, une température oscillant entre 20 et 22°C et un taux d’hygrométrie constant autour de 70% assurent une excellente qualité de conservation.

Pourquoi les cigares doivent-ils être humidifiés ?

 

Le tabac est une plante tropicale. Ainsi, pour les garder dans un état optimal, les cigares ont besoin d’être maintenu dans un environnement qui rappelle leurs origines tropicales. En effet, pour garder un cigare frais, l’humidité est une condition essentielle de la cave. Un cigare humidifié correctement brûle lentement et uniformément, et le goût reste frais permettant ainsi aux fumeurs de goûter aux différentes saveurs présentes dans le cigare. C’est pourquoi, il est important de conserver les cigares dans une cave à cigares, mais toutefois il est primordial de bien choisir sa cave.

La cave à cigares et l’humidification

 

Comme pour le choix d’une voiture, la cave à cigare n’est pas seulement affaire de carrosserie. Ainsi, pour bien choisir une cave à cigares, il faut vérifier la fiabilité du couple hygromètre-humidificateur. En effet, l’hygromètre sert à mesurer le taux d’humidité de la cave, tandis que l’humidificateur permet de le maintenir au niveau souhaité. Ceci permet ainsi de fournir un environnement humidifié permettant de garder les cigares frais et prêts à fumer. La température et le pourcentage d’humidité relative sont deux facteurs importants pour la bonne conservation des cigares. En dehors de certaines conditions de conservation, les cigares peuvent s’abîmer de manière irrémédiable.

En général, les normes acceptées recommandent une température d’environ 21°C et un taux d’humidité entre 67 et 71%. Ces chiffres ne font pas l’unanimité, car certains amateurs préfèrent leur vitoles un peu plus humides quitte à devoir les rallumer plus fréquemment, et maintiennent un pourcentage d’humidité allant entre 75 et 80%. Bien entendu, pour d’autres, c’est l’inverse. Les variations d’humidité et de température brutales sont à éviter particulièrement. Il faut, en effet, garder une humidité constante. En principe, l’humidité relative doit être plus faible afin de bien conserver les cigares à long terme que pour les fumer.

Il faut aussi éviter de stocker longtemps des cigares d’origines différentes dans une même cave à cigares, idem pour les cigares de marques différentes. Il est préférable que chaque marque ait son propre humidor.

Situés dans l’océan Pacifique occidental, les Philippines est un pays d’Asie du Sud se composant de près de 7.000 îles. En Asie, les Philippines est l’un des plus grands producteurs de tabac. Aux Philippines, l’usage du tabac ont été présenté pour la première fois au 16ème siècle. Les graines de tabac du Nouveau Monde ont été transportées aux Philippines et ont été distribuées aux missionnaires espagnols pour la culture.

Grâce aux voies commerciales internationales ancrées dans les îles, la connaissance du tabac et des compétences de culture se sont réparties à travers les Philippines. Devenu populaire, le tabac a donné naissance à l’industrie des cigares philippins.

Dans l’industrie du cigare, l’Indonésie est connue pour son tabac de cape de Sumatra. L’Indonésie est un des producteurs le plus ancien de tabac de cigare de qualité dans le monde, avec une production croissante de feuilles datant de la fin des années 1700.

Comment sont confectionnés les cigares philippins ?

 

La fabrication des cigares occupe trois milles à quatre milles ouvrières. Les principales industries des cigares philippins se sont implantées à Manille et dans la province de Cavite. Les cigares sont emballés par quantité de mille dans une caisse enfermée ensuite dans une boîte où un papier est collé dessus portant le mois et l’année de la fabrication, le numéro de l’atelier et son nom.

Au lieu d’être libre comme à la Havane, la culture du tabac aux Philippines est monopolisée par l’Etat. Cela engendre une fabrication routinière qui n’est pas propice  à la bonification des cigares.La moitié des cigares confectionnés aux Philippines est consommée sur place par la population.

Les provinces productrices de tabac aux Philippines

 

Le meilleur tabac de Philippines provient des provinces de Cagayan, Isabela du nord, Mindanao, Visayas et Nueva-Ecija. Les tabacs fournis dans ces provinces sont meilleurs que ceux produits au Brésil ou d’Amérique. En 1870, la province de Cagayan a donné 279,285 fardeaux, qui représentent une valeur de 456,831 piastres.

De tous les terrains destinés à la culture des tabacs aux Philippines, celui de Cagayan est le meilleur, car chaque année, comme les deltas du Nil, il est couvert d’eau, et qu’il en reçoit une couche de boue le rendant très productif.

Aussitôt qu’il a atteint l’âge de 18 ans, chaque habitant des provinces de Cagayan et d’Isabela, est obligé par la loi de planter, pour le compte du gouvernement, 4000 boutures de tabac, sur une étendue de 70 ares.

Les Culebras : un des cigares philippins

 

Inventés autour des années 1800 par l’industrie du cigare des Philippines, les Culebras sont souvent composés de trois cigares tressés ensembles et attachés à chaque extrémité pour qu’ils gardent leur forme. Chaque Culebra, que ce soit trois ou quatre cigare ensembles, peut être séparé et partagé entre trois ou quatre personnes. C’est toujours plus amusant de fumer avec des amis et de partager les saveurs et les nuances d’un bon cigare, et c’est justement ce que permet ce module très ludique.

Partager
FERMER
CLOSE